Intelligence artificielle et responsabilité humaine

La Chine présente ses « spécifications éthiques de l’intelligence artificielle de nouvelle génération »

Fin septembre, le ministère chargé de la Science et de la Technologie chinois a présenté ses nouvelles lignes directrices sous la forme de “spécifications éthiques de l’intelligence artificielle de nouvelle génération”, avec une série d’exigences éthiques.

L’éthique n’est évidemment pas la chasse gardée de démocraties libérales … y compris, sur le respect de règles de marchés et la prévention de monopoles ou au moins de leur impact néfaste (cf. lien projet de Code, article 14) … voire sur la régulation des algorithmes d’IA « qui pourraient constituer une menace ou influencer l’opinion publique » : sera-ce une éthique au service de la libération et non de l’asservissement ?

Future recommandation de l’UNESCO sur l’IA : un texte résolument mondial

Une future recommandation mondiale sur l’éthique de l’intelligence artificielle ​est en préparation à l’UNESCO : Etienne de Rocquigny a été convié au débat en tant qu’observateur pour le compte du Saint-Siège. La retransmission est disponible ici.

Regard d’un philosophe chrétien sur l’IA

Dominique Lambert est un des piliers de notre séminaire Algorithmes & Décision avec le Centre Sèvres. Il représente l’université de Namur. Docteur en sciences et en philosophie, il jette ici un regard chrétien compétent et aigu sur les grandes problématiques de l’IA et de la robotique. Il nous démontre que, si le terme “intelligence” n’est pas approprié pour une machine, le risque d’asservissement de l’homme à d’autres hommes via ces machines est à prendre au sérieux. Il montre que l’IA est typiquement un fruit de la société et de l’idéologie dans lesquelles nous baignons. Et il apporte des clés pour que l’humain reste une fin et non un moyen. Résumé du livre ici, mais le mieux est de l’acheter ici par exemple.

Chef d’entreprise en temps incertains – un livre d’un membre fondateur d’Esperalgo

Romain Lavault est membre de la fondation Centesimus Annus pour la Doctrine sociale de l’Eglise (DSE), mais aussi membre d’Espérance & Algorithmes. Il signe un ouvrage collectif qui propose la DSE comme boussole spirituelle mais aussi opérationnelle pour le chef d’entreprise, dans la période actuelle. Laurent Barthélemy s’est chargé de la recension de ce livre petit par les dimensions mais lourd de sagesse.

Responsabilité sociétale de l’IA: c’est dans l’air du temps!

Jérôme Béranger, intervenant au séminaire Algorithmes&Décision (E&A et Centre Sèvres), vient de publier “La responsabilité sociétale de l’intelligence artificielle, vers une IA éthique“. Il se base sur la démarche d’ADELIAA qui délivre le Label ADEL. C’est vraiment le moment d’encourager ce genre d’initiative, trop rare (voir aussi l’article de Laurent Barthélemy déjà mentionné dans nos colonnes.

Trois études sur l’impact de l’IA au travail

L’impact de l’IA sur l’organisation, le sens et même la nature du travail humain (notamment en entreprises) peut être un bienfait (remettre l’homme au centre, redonner du sens et de la dignité au travail) ou une calamité (ce que Günther Anders appelait “la honte prométhéenne” et “l’obsolescence de l’homme”). C’est entre nos mains. 3 études de fond, sur ce sujet crucial, aussi important que l’éthique des algorithmes.

Réglementation européenne sur l’IA : la copie présentée par la Commission​​

Après les travaux des experts, la Commission Européenne a remis sa copie : s’y trouvent notamment l’approche basée sur les risques, la certification etc… : quel avenir pour l’Europe, leader d’une IA éthique ou au contraire colonie numérique rétrograde par trop de régulation a priori ?

Les bonnes pratiques éthiques de l’IA- ADEL-LABEL, un référentiel d’évaluation éthique des applications IA en entreprise

L’ADELIAA est pratiquement le seul organisme en France à avoir élaboré un référentiel vraiment opérationnel d’évaluation éthique de l’IA en entreprise. De quoi réaliser un “Label IA-Responsable”. La lecture de son Livre Blanc est d’autant plus intéressante. Jérôme Béranger est intervenant dans notre séminaire Algorithmes & Décision avec le Centre Sèvres.

Deux bonnes synthèses très accessibles sur l’IA

Sous le titre “Aux origines des sciences cognitives” (1994), Jean-Pierre Dupuy raconte en fait l’histoire de l’intelligence artificielle et ses différents courants. Y compris en France avec Ullmo dans les labos de l’X. Dans “IA, la nouvelle barbarie” (2019) Marie David et Cédric Sauriat, expliquent très clairement les grands mécanismes et les applications de l’IA, ainsi que les principaux enjeux éthiques, économiques et sociétaux.

IA et juridique: deux livres à lire sur les enjeux éthiques

L’IA en procès” de Yannick Meneceur, consultant européen et “La révolution numérique, quelle place encore pour le droit” d’Yves Poullet intervenant dans notre séminaire avec le Centre Sèvres “Algorithmes & Décision”: ces deux ouvrages très complémentaires font le tour des enjeux juridiques dans les métiers du droit. “L’IA en procès” contient en outre une recension très complète des nombreuses chartes éthiques de l’IA.

Un autre socle fondateur, une autre approche de l’IA: les conférences Macy’s

A lire ici: les conférences Macy’s ou s’affrontèrent diverses approches, notamment cybernétique et cognitive de 1942 à 1953. Elles précédèrent donc la conférence de Dartmouth, même si plusieurs participèrent aux deux.
LES CONFERENCES MACY’S
 

Proposition pour le project de recherche d’IA de Dartmouth

Voici le cadre conceptuel de la conférence de Dartmouth qui définit clairement les ambitions des fondateurs, pour simuler l’intelligence artificielle ainsi que sa part d’imprévisibilité sur une machine.
A Proposal for the Dartmouth Summer Research Project on Artificial Intelligence

Faisabilité cadre législatif Ethique IA Europe

Cet article sur la faisabilité d’un cadre législatif éthique pour l’IA en Europe est paticulièrement intéressant.
Ecrit pat le comité ad hoc du conseil de l’Europe sur l’IA, ce projet de cadre législatif pour la conception et l’utilisation de l’Intelligence Artificielle, approfondit les principes de “l’IA de Confiance” du Groupe d’Experts de Haut Niveau (HLGE). 
AD HOC COMITTEE ON ARTIFICIAL INTELLIGENCE (CAHAI)

« Chevaucher le tigre : l’intelligence artificielle, l’entreprise et la RSE » Partie 3 : Pour des labels “IA-responsable”

Le troisième et dernier article de Laurent BARTHELEMY conclut de manière logique après les deux premiers de la série.
Afin de maîtriser l’IA en entreprise (chevaucher le tigre plutôt qu’être dévoré par lui),  Laurent appelle à un rapprochement urgent des communautés IA et RSE sur ces sujets. De même, des labels “d’Entreprise IA-Responsable” sont nécessaires à l’orientation d’un investissement lui aussi responsable.
« Chevaucher le tigre : l’intelligence artificielle, l’entreprise et la RSE ». Partie 3 : Pour des Labels “IA-Responsable
 

« Chevaucher le tigre : l’intelligence artificielle, l’entreprise et la RSE » Partie 2 : L’IA et la RSE

Ce second article de Laurent BARTHELEMY examine comment IA et RSE peuvent se soutenir, se guider et se sécuriser mutuellement.

Étant entendu selon Laurent que l’IA ne devrait jamais être qu’un outil, au service de l’entreprise responsable.

« Chevaucher le tigre : l’intelligence artificielle, l’entreprise et la RSE ».
Partie 2 : L’IA et la RSE

Nous continuons à encourager cet effort de discernement et de partage au coeur de la démarche d’Espérance & Algorithmes.

« Chevaucher le tigre : l’intelligence artificielle, l’entreprise et la RSE » Partie 1 : L’entreprise et l’IA

Nous partageons cet article de Laurent BARTHELEMY membre fondateur de la première heure de l’association Espérance & Algorithmes .

Comment l’IA impacte les entreprises ?
Comment peuvent-elles apprivoiser l’IA ?
Et d’autres questions.

 

L’IA en procès” de Yannick Meneceur, consultant européen et “La révolution numérique, quelle place encore pour le droit” d’Yves Poullet intervenant dans notre séminaire avec le Centre Sèvres “Algorithmes & Décision”: ces deux ouvrages très complémentaires font le tour des enjeux juridiques dans les métiers du droit. “L’IA en procès” contient en outre une recension très complète des nombreuses chartes éthiques de l’IA.